Exclusif : avec les garde-côtes libyens lors d’une opération de “sauvetage” de migrants

Les migrants sont de plus en plus nombreux à prendre la mer pour fuir la Libye et tenter de rejoindre l’Europe. Interceptés par les garde-côtes libyens, ils sont renvoyés dans des centres de détention où les conditions de vie sont désastreuses.

Une embarcation de fortune fait route vers l’Europe. À bord, 126 personnes dont huit enfants. La plupart des passagers sont soudanais. Ils ont fui la Libye où ils étaient enfermés dans des centres de détention.

Beaucoup pensent être sauvés par une ONG. Mais ce sont des garde-côtes libyens qui ont intercepté leur embarcation. Ils les ramènent à Tripoli.

Les migrants les plus faibles sont pris en charge par l’Organisation internationale des migrations (OIM) mais tous les autres retournent en centres de détention. Les ONG dénoncent régulièrement les conditions de vie des migrants dans ces centres. Ils y manquent de nourriture et y sont victimes de violences et même parfois de torture.

“On nous frappe, on nous fait n’importe quoi. Ça faisait trois mois que j’étais en prison. Si tu manges, si tu ne manges pas, si tu meurs, ce n’est pas leur problème !”, raconte un jeune Tchadien.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.