LEXIQUE : PRÉSENTATION DE LA SALATUL FATIHI, LA PRIÈRE SUR LE PROPHÈTE PAR EXCELLENCE

Spécial Mawlid 2019. Chaque soir, Emedia.sn vous propose de revenir sur un des fondements de la tariqa tijaan. Après la présentation du “wird tijaan” suivie de celle de la “wazifa”, place maintenant à la prière dite “Salatul Fatihi”.

La “salatul fatihi” est une prière sur le Prophète (Psl). Certainement la plus célèbre. Selon les savants, c’est même la meilleure des prières sur le Prophète (Psl). Pr Kébé : « C’est la prière sur le Prophète par excellence. Car aucune autre n’atteint, dans sa valeur ésotérique, la hauteur de la “salatul fatihi.” Elle a été prescrite à Cheikh Ahmad Tijaan du fait de son caractère sublime. » Cette prière a été découverte par Mouhammad al Bakri Essadiki, mais ce dernier aurait reçu l’ordre de ne pas l’inclure dans ses rites, dans la mesure où elle était réservée à un des descendants du Prophète (Psl). Lequel descendant serait donc Sidi Ahmad Tijaan.

Quel est le contenu de la salatul fatihi ? Le Professeur Abdelaziz Ben Abdallah nous la décortique : « ALLAHOUMMA SALLI ALA SAYDINA MOHAMMADIN IL FATIHI LIMA OUGHLIQ, WA AL KHATIMI LIMA SABAQ, NASIRI IL HAQQI BIL HAQ, WA AL HADI ILA SIRATIQ AL MOUSTAQIM, WA ALA ALIHI HAQQA QADRIHI WA MIQDARIHI IL AZIM » (Traduction : Ô Dieu ! Répands tes grâces et ta paix sur notre Seigneur Muhammad, celui qui ouvre ce qui était fermé, qui clôt ce qui a précédé, qui fait triompher la vérité par la vérité et qui guide vers le chemin de la rectitude et [répands tes grâces] sur sa famille, selon la mesure qui lui est due, mesure immense.)

Dans la “salâtul fatihi“, le Prophète, qui est l’objet de la salutation est qualifié de promoteur d’ouverture de tout ce qui est obstrué et caché de tous les messagers antérieurs. Il est également qualifié de Réalisateur de droit par le Droit, c’est à dire par le pouvoir du droit, attribut de Dieu et guide du croyant vers le chemin de Dieu. Salutations aussi aux descendants du Prophète, salutations à la hauteur de leur ancêtre le Messager d’ALLAH. Certains avaient expliqué cette grande ouverture par la première émergence de notre vénéré Seydina Mohammad (Psl), considéré comme le premier être humain dégagé du grand néant, avant même la genèse ou la création du monde.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.