Meurtre d’une fillette de 2 ans à Mbour : Récit d’un crime crapuleux..

 Elle n’avait que 2 ans. Elle était pleine de vie et était très attachante. Ndiaya Guèye, nom de cette petite fille tuée dans des conditions atroces, est ainsi décrite par sa famille. Une famille qui n’arrive pas encore à faire son deuil, ni à réaliser ce qui s’est réellement passé depuis que la petite a disparu du domicile familial dans l’après-midi du mercredi dernier, jusqu’à la découverte de son corps vendredi matin dans un bâtiment abandonné.

Trouvés à Mbour dans le quartier « Baye Deuk » de Liberté 2, le père, la mère, la grand-mère et l’oncle de la petite racontent au micro de Igfm comment leur petite Ndiaya est partie dans des conditions atroces. Ils sont inconsolables et réclament justice. L’oncle a pour sa part confirmé le viol prouvé par l’autopsie.

Pour rappel, la petite Ndiaya Guèye a été enlevé mercredi vers 17 heures par un groupe d’individus qui, après l’avoir violé, l’ont poignardé et égorgé avant de l’enterrer dans un bâtiment inachevé. Cinq individus, tous connus de la famille, ont été arrêtés par les limiers et sont suspectés d’être les auteurs de cet acte ignoble.


Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.