“Négro”, “nègre”, “nigga” : A-t-on le droit d’utiliser ces mots ?

De par son histoire, le mot “nègre” choque. Faut-il le bannir ? Doit-on l’interdire uniquement aux personnes qui ne sont pas noires ? Peut-on l’accepter en fonction du contexte et de la personne qui le dit ? Le débat est ouvert.