Pakistan : un avion avec près de 100 personnes à son bord s’écrase à Karachi

Un avion de ligne de la compagnie Pakistan International Airlines avec 98 personnes à bord s’est écrasé, vendredi, dans un quartier résidentiel de Karachi, tuant au moins 40 personnes. Un porte-parole de la compagnie indique que l’avion a eu un problème technique.

Le crash a eu lieu dans un quartier résidentiel très peuplé de Karachi au Pakistan. L’avion de la compagnie Pakistan International Airlines (PIA) transportait 98 personnes à son bord, a indiqué, vendredi 22 mai, l’autorité de l’aviation pakistanaise. Au moins 40 personnes sont décédées dans l’accident.

“Il y avait 91 passagers et sept membres d’équipage” à bord du vol PK8303 de la compagnie nationale Pakistan International Airlines (PIA), “qui a perdu le contact avec le contrôle aérien à 14 h 37” (9 h 37 GMT), a déclaré le porte-parole de PIA, Abdullah Hafeez, à des médias locaux.

“Nous avons récupéré 40 corps jusqu’ici”, a déclaré à l’AFP le major Mohammad Mansoor des Rangers pakistanais, une unité paramilitaire. Faisal Edhi, le dirigeant de la fondation Edhi, qui assistait les secouristes, a mentionné au moins 42 dépouilles dans une interview télévisée. L’avion était un Airbus A320.

Syed Murad Ali Shah, chef du gouvernement du Sindh, province dont Karachi est la capitale, a fait état d’un survivant du crash, selon Reuters et l’AFP. L’agence Associated Press (AP) évoque pour sa part deux survivants, en citant des sources souhaitant rester anonymes.

Un problème technique

“La dernière fois que le pilote a parlé, il a dit qu’il avait un problème technique”, a rapporté un porte-parole de la compagnie dans un message vidéo. D’après un responsable de l’aviation civile interrogé par Reuters, il semble que l’avion n’ait pas été en mesure de déployer son train d’atterrissage. Il a cependant jugé prématuré de déterminer avec certitude la cause de la catastrophe.

L’armée pakistanaise a tweeté avoir envoyé sur le lieu de l’accident une force d’intervention rapide ainsi que des éléments paramilitaires. Des images diffusées sur Twitter montrent des pompiers et des secours d’urgence qui déblaient les morceaux de la carcasse de l’avion, située au milieu des habitations.

Vidéo intégrée

Bilan du Pakistan mitigé en matière de sécurité aérienne

La catastrophe survient quelques jours seulement après que le pays a autorisé la reprise des vols commerciaux internes. Pendant plus d’un mois, les liaisons domestiques avaient été suspendues pour éviter une propagation du Covid-19. De très rares vols internationaux avaient été maintenus.

Le Pakistan a un bilan mitigé en matière de sécurité aérienne, de fréquents crashs d’avions et d’hélicoptères civils et militaires s’étant produits au fil des ans. Le dernier accident aérien d’ampleur au Pakistan remonte à décembre 2016, lorsqu’un avion de ligne de la compagnie nationale PIA effectuant un vol intérieur s’était écrasé dans le nord montagneux du pays, tuant 47 personnes.

Le crash le plus meurtrier ces dernières années au Pakistan remonte à 2010. Un Airbus 321 de la compagnie privée Airblue, ralliant Karachi à Islamabad, s’était écrasé dans les collines peu avant l’atterrissage dans la capitale, tuant les 152 personnes à bord.

Avec AFP et Reuters

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.