« Platini avait reconnu les faits, mais il n’a jamais été arrêté, donc pourquoi retenir Lamine Diack »




L’accusation de l’ancien patron de l’athlétisme mondial, Lamine Diack, dans une affaire de corruption pour protéger des athlètes russes dopés continue de faire parler au Sénégal. Salif Diallo, journaliste sportif à l’Agence de Presse Sénégalaise (APS), a déploré la situation dans laquelle se trouve le Président de l’IAFF de 1999 à 2015. Selon lui, Platini (Ancien patron de l’UEFA) qui avait reconnu avoir touché un salaire après un travail fait en 2008, « n’a jamais été arrêté ni mis en résidence surveillée jusqu’à ce l’action publique s’éteigne même si la FIFA a décidé après de le poursuivre », a-t-il relevé, indiquant que le Sénégal doit mener des actions pour que Lamine Diack revienne auprès de sa famille. « Il faut des accords entre les deux pays, notamment la relation bilatérale afin qu’il puisse rentrer au Sénégal en attendant…  »

Salif Diallo : "ce que le Sénégal doit faire pour le retour de Lamine Diack"
Watch this video on YouTube.
Voir la vidéo sur YouTube