Près de 160 migrants secourus par l’Ocean Viking débarquent en Italie




Les 159 personnes secourues par l’Ocean Viking vendredi ont pu débarquer au port de Tarente, dans le sud de l’Italie, lundi 23 décembre. L’équipage avait alerté la veille qu’une tempête en mer Méditerranée rendait les conditions de vie à bord du navire humanitaire très compliquées.

Ils ne passeront pas Noël en mer Méditerranée. Les 159 migrants secourus par l’Ocean Viking en fin de semaine dernière ont été autorisés à débarquer au port de Tarente, dans le sud de l’Italie, a annoncé dimanche 22 décembre sur Twitter l’ONG SOS Méditerranée qui affrète le navire humanitaire avec Médecins sans frontières (MSF). L’Ocean Viking a accosté au port italien lundi après-midi.

“Les équipes de SOS Méditerranée et MSF sont soulagées de savoir que tous les rescapés vont enfin être en sécurité”, a réagi l’équipage alors que les conditions météorologiques se dégradaient.

“La Méditerranée étant touchée par des vents violents de l’ouest, l’Ocean Viking s’est mis à l’abri à l’est de la Sicile (…) Les personnes à bord ne peuvent rester bloquées sur une mer agitée. Elles doivent débarquer rapidement en lieu sûr”, avait averti SOS Méditerranée en fin d’après-midi dimanche, avant de recevoir l’autorisation de débarquement quelques heures plus tard.

Dans la soirée, 50 migrants, dont 10 enfants et un bébé, ont à leur tour été secourus par l’Ocean Viking “après huit heures de recherche dans la zone de recherche et de sauvetage maltaise”, a indiqué sur Twitter SOS Méditerranée.

Dimanche soir, une femme et ses deux enfants ont été évacués de l’Ocean Viking par les autorités italiennes, portant à 159 le nombre de migrants autorisés à débarquer à Tarente.