Sibeth Ndiaye répond au discours d’Éric Zemmour à la “Convention de la droite”

Lors du rassemblement d’extrême droite organisé par les partisans de Marion Maréchal, le polémiste a tenu des propos d’une rare xénophobie.

POLITIQUE – Des djellabas aux allures d’uniformes nazis, des immigrés “colonisateurs” et la crainte d’une extermination de “l’homme blanc hétérosexuel et catholique”. Voilà ce qu’a prophétisé Éric Zemmour au cours du rassemblement d’extrême droite organisé par les partisans de Marion Maréchal samedi 28 septembre à Paris, et (trop) sobrement baptisé “Convention de la droite”.

Le lieu parfait pour le polémiste pour proférer sa longue logorrhée xénophobe et anxiogène. Et pour s’en prendre à ceux qui incarnent, dans cette vision apocalyptique qui a visiblement beaucoup plu aux militants d’extrême droite rassemblés dans la salle de la Palmeraie, ce changement civilisationnel qu’il pressent.

Les “avatars d’une pensée xénophobe”

C’est ainsi qu’Éric Zemmour s’est, entre autres, attaqué à Sibeth Ndiaye, la porte-parole du gouvernement. “Comment ne pas être ébloui par l’élégance des tenues de notre ministre préférée, Sibeth Ndiaye, sommet de la distinction française”, a notamment lancé celui qui aura bientôt droit à une émission quotidienne sur CNews.

“Il y a évidemment quelque qui n’est pas digéré dans l’immigration. Quand on voit ce que sont les noms de famille des Français, on voit bien que la France a été une terre d’immigration de très longue date et que l’on est donc tous des enfants d’immigrés à la première, deuxième, troisième, quatrième, cinquième ou sixième génération”, lui a répondu ce dimanche 29 septembre Sibeth Ndiaye au micro de France Inter.

“Mais il y a une immigration plus récente dans notre pays, qui se distingue par la couleur de sa peau et en partie aussi par sa culture d’origine et sa religion d’origine. Ce qui questionne dans notre pays. Au point que vous avez des avatars de cette pensée xénophobe comme Éric Zemmour qui vont tenir des propos extrêmement désobligeants”, a-t-elle expliqué.

Quand à son cas personnel et à l’attaque sur “l’élégance de ses tenues”, elle a ajouté: “Le fait qu’on critique le fait que je m’habille en rouge ne me fait ni chaud, ni froid. Je pense en revanche à toutes les femmes noires ou autres qui peuvent se sentir attaquées parce qu’on fond, on leur dit qu’elles ne sont pas de bonnes personnes, qu’elles n’ont pas de mérite à être là où elles se situent.”

Le sourire aux lèvres Sibeth Ndiaye a ajouté, à l’adresse d’Éric Zemmour: “Quand je m’habille, la plupart du temps c’est avec des marques françaises…”

Dans la foulée de l’allocution prononcée par Éric Zemmour, Sibeth Ndiaye avait déjà répondu sur Twitter. Ironisant sur les railleries dont elle faisait l’objet, elle avait cité Cyrano de Bergerac: “Moi, c’est moralement que j’ai mes élégances. Je ne m’attife pas ainsi qu’un freluquet”. L’ancienne responsable de la communication d’Emmanuel Macron avait également mentionné le Mrap, le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples, afin de dénoncer les propos du chroniqueur.

Sibeth Ndiaye répond au discours d'Éric Zemmour à la "Convention de la droite"

Sibeth Ndiaye@SibethNdiaye

“Moi, c’est moralement que j’ai mes élégances. Je ne m’attife pas ainsi qu’un freluquet (…)” #Zemmour @MRAP_Officiel50318:03 – 28 sept. 2019Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité267 personnes parlent à ce sujet