VIDEO – BOUGAZELLI, LA THÉORIE DU COMPLOT ET LES 30 AVOCATS COMMIS POUR SA DÉFENSE

La ligne de défense du futur ex député est connue : Sans surprise, Seydina Fall alias Bougazelli va plaider la théorie du complot pour se tirer de la scabreuse affaire de faux billets dans laquelle il est impliqué. « Cette affaire est un complot ourdi contre ma personne. Je connais la personne qui est derrière cette affaire pour ternir mon image. Mais je m’en remets à Dieu. La vérité finira par éclater » indique-t-il, surjouant la carte de la victimisation face à la presse et rigolant, face caméra, aux montants faramineux annoncés depuis le début de l’affaire.

Présent ce mardi, à la Section de recherches de Colobane dans le cadre des auditions menées par les enquêteurs de la gendarmerie, il a finalement vu son audition reportée, une nouvelle fois, au lendemain. A sa sortie, Boughazelli, accompagné de son avocat, Me El Hadji Diouf, a fait une déclaration pour jurer qu’il n’est en rien impliqué dans cette affaire de faux billets et qu’il n’a… jamais fui. « Je ne bougerai pas d’un iota. Pourquoi devrais-je fuir alors que je n’ai rien fait ? a déclaré le député. Qui avoue qu’il s’est rendu dans la cité religieuse de Touba au lendemain de sa première audition, jeudi dernier.

« 30 avocats commis pour la défense de Bouga », Me El Hadji DIOUF

VIDEO - BOUGAZELLI, LA THÉORIE DU COMPLOT ET LES 30 AVOCATS COMMIS POUR SA DÉFENSE

« J’ai été à Touba pour faire mes “ziaar” et prier. J’ai fait le tour des mausolées avant de rentrer la même nuit à Dakar » a-t-il assuré, avant de donner les raisons de sa démission de son poste de député à l’Assemblée nationale : « Pour ma dignité, je suis prêt à tout faire. Je ne suis pas obnubilé par les privilèges et le pouvoir. » Quid de sa non-présence à la Section de recherches depuis lors ? Il convoque la carte de la maladie.

VIDEO - BOUGAZELLI, LA THÉORIE DU COMPLOT ET LES 30 AVOCATS COMMIS POUR SA DÉFENSE

Pour sa part, son avocat, le tonitruant Me El Hadji Diouf, n’a pas dérogé à sa traditionnelle démesure : « Il y a déjà 30 avocats commis pour assurer la défense de “Bouga” ! On disait qu’il avait fui, qu’il voulait quitter le territoire, il est là. On ne peut pas entendre quelqu’un sans la présence de son avocat et la première fois, ni moi ni Me Alassane Dioma Ndiaye n’étions là. Nous savons qu’il est innocent et nous allons le défendre pour le tirer d’affaire. L’enquête n’a même pas encore démarré. Nous reviendrons demain (mercredi). »

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.