Visite à Karim Wade : Quand Souleymane Ndéné Ndiaye se contredit.

Revenu fraîchement de Londres depuis peu de temps, l’ex premier ministre de Wade a rendu visite au fils de ce dernier, emprisonné dans le cadre des biens présumés mal acquis. Souleymane Ndéné Ndiaye et Karim Wade ont taillé bavette pendant des heures hier à la prison de Rebeuss. Une visite qui contredit la démarche de principe de l’ex étudiant d’anglais de Londres.souleymane ndéné ndiaye

En rendant visite à Karim Wade à Rebeuss, Souleymane Ndéné Ndiaye s’est contredit. Même si rien n’a été filtré par rapport aux échanges effectués, des sources proches du parti Libéral renseignent que l’ancien Premier ministre ne pouvait pas faire autre chose que de rendre visite à Karim Wade selon l’Observateur repris par setal.net…

Seulement en procédant de la sorte, l’ex premier ministre de Wade n’a pas respecté sa démarche de principe inscrite dans sa lettre écrite aux responsables libéraux il y a de cela quelques jours.

Pour rappel, Souleymane Ndéné Ndiaye avait laissé entendre : « J’aurais aimé, à dire vrai, voir une mobilisation de cette ampleur dès l’arrestation des premières personnalités de notre Parti, même si je reconnais tout ce qui a été dit et fait pour le maire de Ndioum, arrêté dans des conditions injustes en pleine campagne électorale pour les Législatives alors qu’il était donné vainqueur dans son département de Podor où il était notre tête de liste ».  Et de conclure : « C’est juste une question de principe ! Nous sommes, «nés libres et égaux en droit».

Fort de cette conviction, Ndéné Ndiaye devrait devait d’abord se rendre au chevet de Modibo Diop, ex Dg et responsable politique, faire un crochet chez Ndèye Khady Guèye au Camp pénal pour terminer avec Ndongo Diao…tous des caciques du Parti démocratique sénégalais emprisonnés avant Karim Wade à la suite des dossiers présumés mal acquis.

Mais non, le maire de Guinéguinéo n’a visiblement pas été conséquent avec lui-même et avec les principes qu’il a défendus jusque-là. Dès qu’il a foulé le sol sénégalais, l’ancien Pm de Wade, a pensé “au gosse” derrière qui, il ne se rangerait jamais. Apparemment beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et les positions des uns et des autres ont changé. N’est-ce pas Ndéné ?

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*