Visite de Macky à Touba Les dessous d’un report

Initialement prévue hier mercredi, la visite du Président Macky Sall à Touba, en marge du Magal qui sera célébré le 8 novembre, aura finalement lieu aujourd’hui. Nous vous livrons les dessous de ce report

Le président Sall qui devait se rendre hier à Touba, a dû reporter sa visite in extremis. D’aucuns avancent la superstition -les mourides ne voyagent pas le mercredi-  Que nenni !  De sources dignes de foi, les Renseignements généraux (Rg) ont prévenu le Palais que la visite du président Sall dans la Ville sainte pouvait se révéler explosive.

Selon  les informations des différents services de renseignements généraux  dont Rewmi Quotidien a eu connaissance, ces derniers ont alerté le Palais sur le danger encouru par le Président de la République en se rendant à Touba. En terme clair, les Rg laisseraient entendre que la colère des populations de Touba pourrait avoir de lourdes répercussions.

En cause,  le sabotage lors des dernières législatives que ces populations ont toujours au travers de la gorge. Mais ce n’est pas tout. En fait, croient savoir nos interlocuteurs, la colère des populations a atteint son paroxysme avec le comportement  ‘’impudent’’ d’Abdou Lahad Seck dit Sadaga qui menace à tout va le camp de l’opposition.

Pour éviter le syndrome de l’Université, Macky,  briefé par ses  « Grandes oreilles », n’a pas voulu prendre de risque et a ajourné sa visite prévue aujourd’hui afin de parer à toute éventualité.

Le Président de la République, son épouse et sa délégation sont attendus à Touba aujourd’hui dans l’après-midi. Macky Sall passera la nuit à la résidence Cheikhoul Khadim. Il quittera Touba le vendredi après la prière qu’il va, comme à l’accoutumée, effectuer à la grande mosquée de Touba aux côtés du khalife général des mourides.

Controverse autour d’un Ndiguel

Le fils du Khalife général des mourides, Cheikh Bara Maty Lèye, a démenti avoir appelé la population de Touba à se mobiliser pour accueillir le Président lors de sa visite de ce jeudi 2 novembre dans la sainte cité. Le fils du khalife s’en est particulièrement pris au correspondant de la Rfm à Mbacké, qui aurait relayé cette fausse information.

Les mises en garde de Sadaga

A la veille de la visite de Macky Sall, ses partisans sont montés au créneau pour tenter de tuer dans l’œuf toute tentative de sabotage. Sur ce point précis, Abdou Lahad Seck dit Sadaga, a Wade dans son viseur.  « Si je vois un seul brassard rouge, Wade ne foulera plus le sol de Touba. Je ferai le nécessaire », crache le député qui dit y « engager sa responsabilité » non sans préciser qu’ « il s’agit d’un « ndigël » (recommandation)  du Khalife Général des Mourides ». 

« C’est lui qui a demandé à ce que toutes les populations de Touba sortent massivement lui réserver un accueil exceptionnel. Et nous nous chargerons  de sécuriser ce ndigël », promet Sadaga.

In the Spotlight

Esclavage en Libye: Alpha Condé accuse l’union européenne

by James Dillinger in VIDEOS 0

Related Posts:Le Maghreb et l’Union européenne (UE) Par…[INTERVIEW] DU COLONEL MOUSSA KEÏTA: “LE…LES VERSETS HÉBRAÏQUES QUE LES NOIRS JUDAÏSÉS TOLÈRENTGuinée Le fils d'Alpha Condé visé par une…Le PDS « gifle » Alpha Condé : « [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*