Vladimir Poutine soutenu par 82% des Russes, y compris de l’opposition

poutineL’activité du président russe Vladimir Poutine est approuvée par 82% des Russes selon une étude menée par le centre VTsIOM à la demande de la Fondation pour le développement de la société civile au printemps 2016.
Par ailleurs, 84% des personnes interrogées admettent la possibilité de voter pour lui à la prochaine élection présidentielle, rapporte le communiqué de la fondation.
D’après ce sondage, Vladimir Poutine n’est pas soutenu que par les partisans de Russie unie, mais également par ceux du parti communiste, du parti libéral-démocrate (LDPR), de Russie juste, ainsi que de partis non représentés à la Douma (chambre basse du parlement russe).
Ainsi, parmi ceux qui soutiennent le parti communiste, 76% approuvent l’activité de Vladimir Poutine et 79% admettent la possibilité de voter pour lui à la prochaine élection. Parmi les partisans du LDPR ils sont respectivement 69 et 76%, et au sein de Russie juste 77 et 87%.

« Vladimir Poutine bénéficie aussi d’un soutien parmi les militants d’autres partis politiques, notamment ceux qui représentent l’opposition hors parlement — son activité y est approuvée par 64% des personnes interrogées et ils sont autant à admettre la possibilité de voter pour lui à la présidentielle », indique le rapport.
Les soutiens de Vladimir Poutine sont également répartis dans toutes les catégories d’âge et de manière relativement homogène à travers toutes les villes. Une part notable des partisans de Poutine vit à Moscou et à Saint-Pétersbourg. 87% des habitants de ces deux villes soutiennent le président. Ils sont 79% dans les villes de plus d’un million d’habitants.
Les représentants de la « majorité poutinienne » apprécient surtout ses qualités telles que l’expérience, l’énergie, la détermination et la volonté. Ils notent également que Vladimir Poutine se présente comme un véritable leader capable de mener les gens derrière lui.
« Malgré les problèmes socioéconomiques qui existent en Russie, la « majorité poutinienne » reste stable et pourrait s’élargir à terme », conclut le rapport de la fondation.

https: //fr.sputniknews.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*