Voici 4 choses à ne pas dire à votre belle-mère

African American mother and daughters cooking and talking in kitchen

L’entente belle-mère belle-fille fait couler beaucoup d’encre. Il est vrai que cette relation peut parfois être délicate. Pour éviter les conflits inutiles, voici quelques maladresses à éviter.

Que vous voyiez ou non régulièrement votre belle-mère, le jour de votre mariage est un événement où vous risquez de vous croiser souvent. Peut-être même que vous rencontrerez la mère de votre futur mari à plusieurs reprises au cours des préparatifs.

C’est pour cela qu’il vaut mieux entretenir de bonnes relations avec cette femme qui occupe certainement une place privilégiée dans la vie de votre compagnon. Même s’il est parfois bon de dire tout haut ce que l’on pense, ne laissez pas une querelle avec votre belle-famille gâcher le bonheur de votre grand jour.

Si vos relations ont pu être tendues par le passé ou que vous ne savez pas trop comment vous y prendre avec ce membre de la famille bien particulier, voici pour commencer 4 sujets glissants à éviter !

Critiquer son fils

Pour la plupart des mères, leur fils est la huitième merveille du monde ! Aussi, toute critique même légère que vous pourrez prononcer à son encontre sera vécue comme une véritable déclaration de guerre !

Si vous avez des reproches à faire à votre moitié, votre belle-mère ne sera donc pas forcément votre interlocuteur privilégié. Essayez de vous contenir ou employez le ton de l’humour pour souligner les petits défauts de son fils.

Faire des remarques sur sa relation mère-fils

Dans un même ordre d’idée, gardez-vous de commenter le lien qui unit votre belle-mère à son fils. Il est vrai qu’il peut être difficile pour une femme de trouver sa place au milieu d’une relation très fusionnelle entre une mère et son fils.

Cependant, la bonne solution n’est pas de faire des reproches à sa belle-mère en lui faisant remarquer qu’elle étouffe son fils, que celui-ci n’est plus un enfant et autres remarques de ce type.

Il s’agit d’un sujet sensible qu’il faut savoir manier avec doigté. Si vous vous sentez gênée par rapport à cette relation mère-fils, parlez-en en premier lieu à votre conjoint. Il sera certainement plus ouvert à la discussion et à opérer quelques changements lui-même si nécessaire.

Critiquer sa tenue

Bien entendu, il est normal que vous ayez envie de contrôler un maximum tous les détails de votre mariage. Cependant, la tenue de votre belle-mère peut difficilement faire partie de la liste ! En effet, même si celle-ci apparaîtra sur de nombreuses photos de votre mariage, il est délicat d’imposer un dress code à la mère de votre mari.

Si vous souhaitez réellement maîtriser ses choix de vêtements, proposez-lui une séance shopping à deux pour l’aider dans sa recherche, sans jamais laisser sous-entendre que votre belle-mère a de mauvais goûts vestimentaires !

Refuser son aide

Parce qu’il s’agit de son fils chéri, il est probable que votre belle-mère souhaite s’impliquer dans vos préparatifs de mariage.

À l’approche du grand jour, elle risque de vous téléphoner plus qu’à l’accoutumée, de vous poser de nombreuses questions sur l’organisation de la journée, et peut-être même de vouloir choisir elle-même certains éléments de décoration ou encore les cadeaux pour les invités.

Évitez autant que possible de refuser son aide car vous la vexeriez. Si vous n’êtes pas très sûre de ses goûts, confiez-lui des petites tâches simples et sans conséquences sur l’esthétique de votre grand jour.

Montrez-lui que son avis compte pour vous et écoutez ses suggestions, sans forcément toutes les appliquer.

Source : mariages.net

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*