Voici les 5 promesses faites par George Weah au peuple Libérien

Liberia's new President George Weah raises his hand during the swearing-in ceremony at the Samuel Kanyon Doe Sports Complex in Monrovia, Liberia, January 22, 2018. REUTERS/Thierry Gouegnon

George Weah a officiellement pris les rênes du pays lundi 22 janvier, lors d’une cérémonie à laquelle étaient présents plusieurs dirigeants africains, des stars du football et plusieurs autres célébrités.

Dans son discours d’investiture, l’ancien footballeur devenu le 24e président du Liberia a promis de s’attaquer aux problèmes économiques et sociaux du pays.

Voici les cinq promesses faites par George Weah depuis son élection :

Lutter contre la corruption

L’ancienne présidente, Ellen Johnson Sirleaf, a été constamment critiquée pour son incapacité à lutter contre la corruption dans le gouvernement. Dans son discours d’investiture, Weah a déclaré que les électeurs l’avaient spécifiquement demandé de combattre la corruption. « Je pense que la tâche que j’ai reçue du peuple libérien est celle de mettre fin à la corruption au sein de la fonction publique. Je promets d’accomplir cette tâche ».

« En tant que fonctionnaires du gouvernement, il est temps de placer les intérêts de notre peuple au-dessus de nos propres intérêts égoïstes, il est temps d’être honnête envers notre peuple. Nous devons mettre fin à la corruption », a souligné le président.

Apporter son aide au secteur privé

Weah a déclaré qu’il supprimerait les « restrictions inutiles » sur les entreprises, ajoutant que le Liberia est ouvert aux affaires pour le secteur privé. « Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour fournir un environnement propice pour des affaires honnêtes et transparentes ».

Il a ajouté qu’il ne voulait plus que les Libériens soient des « spectateurs » dans leur économie, Les migrants indiens et libanais ayant pris le monopole du commerce de détail, tandis que les entreprises occidentales et asiatiques possèdent la grande majorité des activités de caoutchouc, d’huile de palme et de minerai de fer.

Contribuer à la formation des jeunes

Il a été rapporté que de nombreux Libériens ont raté une éducation formelle durant la guerre civile de 1989-2003 et qu’ils n’ont pas les capacités nécessaires pour obtenir un emploi en dehors du secteur informel. Weah a souligné qu’il croyait que la formation professionnelle était la réponse pour aider cette génération perdue.

« Nous avons besoin d’enseignants plus nombreux et mieux formés non seulement pour nos institutions professionnelles, mais également pour nos écoles et nos universités. « Les institutions professionnelles sont le meilleur moyen de permettre aux jeunes adultes d’accéder plus rapidement au marché du travail, car la plupart d’entre eux ont déjà assumé des responsabilités familiales. Un plus grand engagement de financement pour les écoles et la formation « sera soumis à l’Assemblée législative plus tard cette année ».

Assurer la transparence dans tous les secteurs

Weah a promis un gouvernement plus « coopératif » et  plus « direct ». « Ensemble, nous devons à nos citoyens des détails sur des questions fondamentales telles que la terre sous leurs pieds, la liberté d’expression et la façon dont les ressources et les responsabilités nationales sont distribuées », a-t-il déclaré.

Assurer le respect des droits et la démocratie

Le président a rendu hommage aux centaines de milliers de personnes qui sont mortes pendant les guerres civiles et a déclaré que la leçon tirée de cette situation est la valeur de l’égalité et de la liberté. « Ce sont les droits de l’homme les plus fondamentaux dont notre peuple mérite, et cela doit être respecté à travers nos actions, politiques et lois ».

George Weah se dit désormais prêt à relever tous les défis.

afrikmag

In the Spotlight

Boris Johnson rétablit le subventionnement d’Al-Qaïda via le CSSF

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le ministère britannique des Affaires étrangères a discrètement rétablit le subventionnement d’Adam Smith International (ASI), interrompu depuis deux mois. En décembre 2017, l’émission Panorama (BBC) avait montré qu’ASI, soutenu par le gouvernement de Sa Majesté pour former [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*