Voici les montants que chaque groupe de presse doit au fisc

Les éditeurs de presse ont été reçu par le président de la République hier vendredi pour décanter la situation difficile entre des médias avec le fisc. L’occasion de dévoiler les dettes fiscales de chacun d’entre eux.pressse

La presse sénégalaise doit 7,5 milliards FCfa au fisc. Mais dans cette somme, la dette des médias du service public représente à elle seule 5,2 milliards FCfa. En effet, la Rts, la télévision publique, doit au fisc 4, 5 milliards FCfa alors que le journal gouvernemental, Le Soleil, a une dette de 700 millions FCfa envers le fisc.

Parmi les groupes de presse privés, Walfadjri a la plus lourde dette fiscale avec 798 millions FCfa. Sidy Lamine Niasse, le PDG de ce groupe et le premier à déclencher la sirène dans cette affaire, n’a pas assisté à la rencontre, selon EnQuête.

La dette du groupe Futurs Médias est estimée à 734 millions FCfa tandis que celle du groupe Com7 est chiffrée à 300 millions FCfa.

Ces dettes sont essentiellement constituées de retenus sur salaires et de non reversement de la TVA à l’Etat. Ce que Macky Sall n’a pas manqué de qualifier de « problème de gestion ».

Dans ce sillage, le Premier ministre Abdoul Mbaye a soulevé la question du management des entreprises de presse.

In the Spotlight

Barthélèmy Dias : «La lutte ne fait que commencer»

by Ahmadou Diop in A LA UNE 0

La mobilisation de la plateforme «Aar linu bok» de ce 14 juin a été une grande réussite. C’est ce qu’a déclaré ce samedi Barthélémy Dias. Ce dernier  avertit, cependant, que «la lutte ne fait que [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*