Voici les raisons du renvoi du procès de Khalifa Sall

Le procès du maire de Dakar a été renvoyé jusqu’au 3 janvier 2018. « Le juge avait deux mois pour préparer l’audience mais le juge a constaté que le parquet a violé les règlements du jugement. Seul Khalifa Sall a été mis au courant du procès. Nous, ses conseillers, nous l’avons su à travers la presse ce qui est une violation des lois »,éclaire-t-il. 

Dans un autre registre, Me El Hadj Diouf pense que c’est « une première victoire pour la défense » jugeant que le maître des poursuites s’est trompé sur la procédure à suivre.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*