VORTEMENT AU CAMP DIAL DIOP La Caporale Marème Fall Djiba écope de 2 mois ferme et d’une amende

CAMP DIAL DIOPCoupable d’avortement, la Caporale Marème Fall Djiba a été condamnée ce vendredi 26 juillet à deux mois de prison ferme. Jugée par le Tribunal militaire, la Caporale a également écopé d’une amende d’un montant de 50.000 francs CFA.

Cette fille militaire a été attraite en justice suite à un fœtus découvert dans les égouts des toilettes réservées aux femmes en service au Camp Dial Diop.

A la suite de cette découverte survenue en novembre dernier, toutes les femmes avaient été soumises à une consultation par le médecin chef de la maternité de l’hôpital Principal.

Sur la cinquantaine consultée, Marème Fall Djiba était la seule à présenter les signes d’un avortement récent car non seulement elle avait des saignements au doigté en sus de la montée laiteuse.

Cela n’empêche lors de son procès, la Caporale a allégué n’avoir jamais avorté. Elle expliquait les signes par des maladies dont le fibrome.

Le parquet avait requis six mois contre elle. Une peine qui si elle était appliquée, Marème Fall Djiba serait radiée des rangs de l’armée. Heureusement qu’elle s’est a écopé de deux mois ferme.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*