VOTE DE LA LOI SUR LA NATIONALITE: Désormais, la femme sénégalaise peut transmettre sa nationalité

assemblée nationale 000Les députés ont adopté ce vendredi à l’unanimité et sans débat,, le projet de loi permettant aux femmes sénégalaises de donner la nationalité à leur époux et à leurs enfants de nationalité étrangère.

Le président de la République, Macky Sall, avait fait déposer sur la table du Président de la l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse, un projet de loi pour permettre à la femme sénégalaise de transmettre sa nationalité à son époux et ses enfants de nationalité étrangère.

Un projet de loi qui a été examiné ce vendredi et adopté à l’unanimité par les parlementaires. Défendant ce projet de loi à l’Assemblée nationale, Aminata Touré, le ministre de la Justice, a félicité au terme du vote toutes les femmes sénégalaises.

« Ce projet de loi est historique parce que les femmes sénégalaises mariées à des étrangers n’avaient pas la possibilité de transmettre la nationalité à leurs enfants. C’est une avancée très importante ».

Désormais le code de la famille dispose : « est Sénégalais tout enfant qui est né de parents sénégalais, qu’il s’agisse d’un père ou d’une mère ». Dans l’ancien texte, seuls les pères pouvaient transmettre la nationalité à leurs enfants.

Aminata Touré précise, toutefois, que la conditionnalité impose de rester dans les liens de mariage pendant cinq ans avant d’obtenir automatiquement la nationalité sénégalaise.

« Nous avons tout encadré. S’il y a un divorce pendant ces cinq ans, le mari ne pourra pas acquérir la nationalité sénégalaise. Ce n’est qu’après cinq années de vie commune que cela devient un droit », explique-t-elle, précisant que « c’était une promesse de campagne du candidat Macky Sall qui a bien tenu parole ».

NETTALI.NET

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*