WEEK-END PLUVIEUX ET MACABRE SUR LA PETITE COTE : DES PORTES DISPARUS ET DES PONTS COUPES Plusieurs localités isolées….

Les pluies torrentielles abattues dans le département de Mbour et la communauté rurale de Fimela ont eu des effets macabres et entrainé des pertes matérielles énormes. Les conséquences économiques, sociales encourues sont redoutées et les dégâts matériels ont  causé une perte totale de la mobilité, du trafic et de la circulation routière sur plusieurs axes.engins_sous_eaux

Un véritable déluge a sévi au cours du week-end sur la petite côte avec les fortes pluies qui ont occasionné un  bilan macabre. Un décompte de quatre morts est déjà fait ,un à Sandiara , à Thiadiaye et deux  à Ndiosmone dans la communauté rurale de Fimela (Région de Fatick) .Plus d’une dizaine de personnes sont portées disparues . Les dégâts matériels restent énormes.

Six véhicules demeurent sous les eaux de ruissellement, deux 4X4 complètement submergés sur l’axe Fissel –Thiadiaye, un camion et deux cars de transport en commun   dans la vallée de Houl ; un bus en partance pour Francounda (Sédhiou) est englouti par les eaux à Ndiosmone. Si le pont de cette dépression est complètement recouvert par un niveau d’eau impressionnant, celui de Ndianda (Communauté rurale de Nguéniène) s’est affaissé laissant de fortes entailles dont deux grands trous bloquant la circulation .

Un bus a dérapé pour aller dans les eaux et occasionné dans sa chute la mort de deux passagères , une enseignante et une fillette de quatre ans. A Joal-Fadiouth, la digue a déversé son trop plein sur le Mama Nguedj, la route vers Palmarin s’est coupée sur cinquante mètres. Sur la nationale 1 le virage à la sortie de Ndiosmone vers Fatick , les eaux de la vallée de Ndiakhaté ont pris possession provoquant un tirant impressionnant rendant la route impraticable aux gros porteurs et autres bus .La circulation a été bloquée pendant plus de dix huit heures .

Le corridor de sortie des véhicules vers la sous région se ferme et donne une file de plusieurs centaines de camions sur un kilomètre et demi. En milieu d’après midi de la journée d’hier, deux ministres ont fait le tour des lieux sinistrés et affectés par les inondations et dérivations, Augustin Tine, ministre des Forces armées et Khadim Diop, ministre des Inondations .

L’ageroute (agence chargée des routes) et le génie militaire sont sollicités pour le retour de la mobilité et  la réparation des voies de passage .De fortes demandes ont été faites pour des soutiens suite à la destruction des vivres de soudure.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*