WikiLeaks : Manning encourt jusqu'à 136 ans de prison

La juge militaire Denise Lind a déclaré, mardi 30 juillet, que Bradley Manning, la source de très nombreux documents publiés pas WikiLeaks, n’était pas coupable de “collusion avec l’ennemi”, le plus grave des 22 chefs d’accusation portés contre le soldat de 25 ans, pour lequel il encourait la prison à vie. wikileaks

Le jeune homme a toutefois été reconnu coupable de plusieurs violations de la loi sur l’espionnage et de vol de documents.
Aux termes du verdict lu par la juge Denise Lind, Manning encourt cent trente-six ans de prison après avoir été reconnu coupable de plusieurs charges liées à la violation de la législation sur l’espionnage. La peine sera fixée lors d’une audience ultérieure.
Lors de l’énoncé du verdict sur la base militaire de Fort Meade, près de Washington, le colonel Lind a indiqué que la phase du procès consacrée à déterminer la peine commencerait mercredi à 9 h 30 (13 h 30, heure de Dakar). Il risque 136 ans de prison.
SOURCE AFP

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*