Yayi Boni sollicité par des investisseurs internationaux pour parrainer une fondation

agenciabrasil230312wdo_0234c-1024x682L’ancien chef de l’Etat béninois, Dr Thomas Yayi Boni, a été désigné par d’importants investisseurs Américains, Français, Britanniques, Japonais, Nigérians, Ghanéens, Sénégalais, Sud-africains, Ivoiriens… pour parrainer la Fondation africaine d’intelligence économique et de l’économie numérique (FAIE).

Cette Fondation dont l’objectif est au service du développement et de la prospérité de l’Afrique, vise à révolutionner le numérique sur le continent. Elle devrait être incessamment portée sur les fonts baptismaux, avec la participation d’investisseurs privés, Anglais, Américains, Français, Britanniques, Japonais, Nigérians, Sud-Africains, Sénégalais, Ivoiriens, Ghanéens…

La Fondation africaine d’intelligence économique a également pour mission de sensibiliser l’Afrique sur la nécessité d’accélérer les réformes économiques, politiques et sociales afin que tous les pays puissent tirer un grand profit de leurs richesses.

En dépit de considérables efforts consentis par les gouvernants, l’Afrique reste toujours à la traîne dans plusieurs domaines, entre autres, l’économie numérique, les nouvelles technologies de l’information et de la communication, l’économie bleue.

Il s’agira d’offrir les opportunités d’accéder aux nouveaux métiers de l’économie de la connaissance pour créer de nouveaux emplois dans les domaines du Bio mimétisme et de l’économie bleue au profit de la jeunesse africaine. La Fondation s’associera avec les Etats africains pour lever le préalable, selon l’associé, Dr Amath Soumaré.

Ce projet de la Fondation vise donc à mettre en place en Afrique une plateforme régionale et continentale relative aux TIC. Il propose les points suivants: l’adoption d’une politique nationale qui fait de la maîtrise de l’outil informatique une exigence basique pour tous les citoyens africains; l’adoption de la certification (113), qui est une norme métrique internationale dans le domaine des TIC comme norme en Afrique.

Les initiateurs de cette Fondation, qui comprend des fonds internationaux, ont ainsi fait le choix de l’ancien président de la République du Bénin, Yayi Boni, eu égard  à son parcours d’économiste qui l’a conduit à la présidence de la Boad et sa riche expérience à la tête de son pays.

© OEIL D’AFRIQUE

In the Spotlight

Vidéo- Assane Diouf change de look et reprend du service.

by bishba in FAITS DIVERS 0

Related Posts:DIRECT Alain Juppé : «Une fois pour toutes, je ne…Donald J. Trump ou le délire du dément (par Abou…Les élections législatives peuvent-elles se tenir le…Direct – Emmanuel Macron : «Je mettrai tout…17 novembre 1986 [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*