Youssou Ndour débauche massivement chez Stades pour lancer son titre sportif

Le quotidien Stades, numéro Un de l’actualité sportive au Sénégal traverse des heures troubles et semble foncer tout droit vers une crise qui pourrait définitivement l’anéantir. Le Canard a perdu un de ses plus grands atouts à savoir ses journalistes de renom qui le faisaient marcher.

En effet,  Youssou Ndour a fait un débauchage massif et sans état dame chez Mamadou Ibra Kane afin de lancer son journal sportif. C’est donc toute la crème qui faisait  le Groupe Africome, en termes de ressources humaines qui est perdu au profit du Groupe Futurs Médias.

L’objectif de You est clair : affaiblir la concurrence pour se positionner en incontestable leader de l’actualité sportive.

Africom Sa ou la mort de l’arbre qui cachait la forêt

L’on se demande comment le tant prisé quotidien sportif aura du mal pour rebondir. Tout a commencé par le passage d’Africome en société anonyme. Les journalistes  expérimentés, photographes, monteurs, pigistes et autres, qui, depuis plus d’une décennie, ont participé à faire de Stades ce qu’il est devenu, se retrouvent à la case départ. L’ancienneté qui leur donnait quelques avantages par rapport à leur travail est  dès lors réduite en cendres.

Ils se retrouvent ainsi à la même place bien qu’ils contribuent à la vie même de l’entreprise. Le statut de leader dans le domaine sportif fait de Stades un grenier économique qui roulait à coup de milliards de Fcfa. Toutefois, le caractère financier mis à part, les employés futurs démissionnaires se sont plutôt sentis lésés. Leur orgueil en avait pris un coup et il y avait de quoi.

A titre d’exemple, sur une erreur faite dans deux titrages contraires sur l’affaire Demba Diop avec la mort de 9 au lieu de 10 supporters, H. Mbengue, rédacteur en chef de ladite boîte, a reçu une demande d’explication. Personne morale de la rédaction, le sieur Mbengue aurait été frustré par l’attitude de ses supérieurs.

De plus, les sanctions portées à l’égard desdits employés semblaient arbitraires et ne détenaient aucune explication juridique. Un ex-employé de Stades, joint par la rédaction, explique : « Lorsque vous arriviez en retard de 5 ou 10 mn, et cela trois fois sur le mois par exemple, la direction considérait ceci comme une journée de retard et cela se répercutait sur ton salaire. Prenant compte tous les sacrifices que l’on faisait, nous n’avions plus de vie familiale avec le travail qui se faisait parfois de 12 heures à 02 heures du matin. Il était peu compréhensible que la direction ait cette attitude envers nous ».

La somme de toutes ces frustrations a fait que bon nombre de travailleurs avaient fini d’être démotivés. Et pire encore pour le quotidien Stades, Youssou Ndour rôdait autour…

Stades perd ses plus prestigieux gradins, Youssou Ndour assied sa vision

Une série de démissions s’en est suivie. Pour les motifs précités, Bass qui était le rédacteur en chef adjoint s’en est allé.  Wade, le coordonnateur de la rédaction, H. Mbengue, le rédacteur en chef a été débauché par Youssou Ndour, Bakary Cissé et SY, aussi.

Le noyau, le cœur qui faisait battre la rédaction de Stades a jeté l’éponge au vu de  ces manques de considération répétitifs. Leur connaissance du milieu avait fini de donner au quotidien Stades une suprématie inégalée dans le pays.

Mbengue, décrit comme l’ami des sportifs du pays, faisait jouer ses relations pour décrocher des infos exclusives. Grand ami de la Tanière des Lions, Bakary Cissé lui, faisait office de pièce maîtresse au sein de la rédaction du quotidien Stades.
En voyant cela, Youssou Ndour a bien fait de débaucher ces derniers cités.  Ainsi, le patron du GFM n’aura pas du mal à s’implanter dans le milieu.

Tidiane Ndiaye et V. Demba pour tenter d’arrêter la mer avec leur bras

Expérimentés et toujours fidèles à la rédaction, Tidiane Ndiaye et V. Demba vont essayer de tenir le bateau à flot. Tâche qui s’annonce pour le moins difficile si on en croit notre interlocuteur, ancien membre de la boîte.

Tidiane Ndiaye, coordonnateur de Tous Les Sports au sein de la rédaction a, inéluctablement l’expérience requise mais n’a pas le poids d’un certain H. MBengue  ou Bakary Cissé qui sont les sentinelles dans le métier.

Demba V. maîtrise le football local et a un bagage assez consistant. Il faudra monter en capacité par contre et se réadapter à de nouvelles tâches pour contrer l’imminente attaque de Youssou Ndour qui a bien sélectionné sa défense en s’octroyant le cœur du cœur du quotidien Stades.

Mamoune TINE

In the Spotlight

Esclavage en Libye: Alpha Condé accuse l’union européenne

by James Dillinger in VIDEOS 0

Related Posts:Le Maghreb et l’Union européenne (UE) Par…[INTERVIEW] DU COLONEL MOUSSA KEÏTA: “LE…LES VERSETS HÉBRAÏQUES QUE LES NOIRS JUDAÏSÉS TOLÈRENTGuinée Le fils d'Alpha Condé visé par une…Le PDS « gifle » Alpha Condé : « [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*