" Zika pourrait être plus dangereux "

Des chercheurs au Brésil ont indiqué que le virus Zika pourrait être plus dangereux qu’on le pense.

Image copyright

Le taux d’infection au Zika dans certaines régions du Brésil a régressé, grâce à une bonne diffusion d’informations sur la prévention de la maladie.

Mais la recherche d’un vaccin est encore au stade embryonnaire et le virus se propage dans toute la région.

Selon l’organisation mondiale de la santé (OMS), l’épidémie actuelle devrait toucher au total 3 à 4 millions de personnes en Amérique.

La plupart des médecins et chercheurs reconnaissent maintenant qu’il y a un lien entre le virus et la microcéphalie Zika, qui se traduit par la naissance de bébés avec une petite tête.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*