Zimbabwe: la police va perquisitionner le domicile de l’ex-vice-présidente

Joice-Mujuru1La police zimbabwéenne a obtenu un mandat de perquisition pour enquêter sur les entreprises en lien avec l’ancienne vice-présidente Joice Mujuru alors que l’enquête se poursuit sur la corruption présumée de la femme politique, a indiqué le quotidien officiel Herald ce samedi.

Selon APA qui cite des sources anonymes du quotidien, un magistrat de Harare, Vakai Chikwekwe, a autorisé le mandat après avoir été saisi jeudi par la police qui a demandé l’autorisation d’enquêter sur toutes les entreprises liées à Mujuru ainsi que ses biens.

«Il est vrai que la police a, hier, saisi le tribunal pour obtenir auprès du magistrat provincial un mandat de perquisition lui permettant d’enquêter sur les entreprises qui seraient liés à l’ancienne vice-présidente Joice Mujuru», a confirmé la source au journal.
Mujuru fait l’objet de reproches depuis octobre dernier lorsque des accusations de corruption ont d’abord été portées contre lui par la Première Dame, Grace Mugabe.

Elle a ensuite été limogée par le président Robert Mugabe la semaine dernière avec huit autres ministres avec qui elle a également été accusée d’avoir comploté pour renverser le leader vétéran.

© OEIL D’AFRIQUE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*