Zimbabwe: Robert Mugabe a limogé son vice-président Emmerson Mnangagwa

Au Zimbabwe, le président Robert Mugabe a limogé son vice-président, ce lundi 6 novembre. Emmerson Mnangagwa était considéré comme l’un des successeurs potentiels de Robert Mugabe, âgé de 93 ans. L’annonce a été faite par le ministre de l’Information, Simon Khaya-Moyo, lors d’une conférence de presse.

Emmerson Mnangagwa a été limogé non seulement de son poste de vice-président du gouvernement, mais également du parti au pouvoir, la Zanu-PF.

Cela faisait des mois que les relations étaient tendues entre les deux hommes, le président Robert Mugabe accusant son vice-président de vouloir prendre sa place à la tête du pays.

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase s’est produite ce week-end, lorsque la femme du chef de l’Etat, Grace Mugabe, s’est fait chahuter. Suite à cela, elle a accusé les partisans de Mnangagwa d’avoir été payés pour la huer.

Dès le lendemain, le président Mugabe a laissé entendre qu’il pourrait démettre de ses fonctions le vice-président. C’est donc chose faite. Emmerson Mnangagwa a été limogé pour « manque de loyauté, de respect, de malhonnêteté et de manque de sérieux ».

Il a été limogé non seulement de son poste de vice-président du pays, mais également de vice-président du parti au pouvoir, la Zanu-PF, ce qui laisse la voie ouverte à Grace Mugabe qui ne cache plus ses ambitions présidentielles.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*